Simon Brault - Lauréat 2015

> Retour à la liste des lauréats


  Simon Brault, FCPA, FCGA
Directeur et chef de la direction
Conseil des arts du Canada

Lauréat du prix Hommage 2015

Lorsqu’il décroche son diplôme en 1991, Simon Brault est déjà engagé dans une carrière qui dynamise le milieu culturel. D’abord directeur administratif, puis directeur général de l’École nationale de théâtre, il est aux premières loges du chantier de restauration et de revitalisation du Monument-National, qui s’est conclu avec sa réouverture en juin 1993.

Son action dépasse rapidement les murs de l’institution théâtrale. En 1996, il lance les Journées de la culture, un immense mouvement de démocratisation culturelle auquel 440 villes et des centaines d’artistes et d’organismes participent annuellement depuis. Membre fondateur de Culture Montréal, un lieu de réflexion, de concertation et d’intervention, il en tient les rênes à titre de premier président élu dès 2002. Il interpelle alors le secteur culturel, les instances politiques et les citoyens afin de définir et de reconnaître la richesse et la pluralité de la scène culturelle montréalaise.

En 2007, il pilote Montréal Métropole culturelle, un projet qui place Montréal parmi les grandes villes internationales de la culture. Simon Brault publie ensuite son essai Le facteur C — L’Avenir passe par la culture, qui sera traduit en anglais et l’amènera à prononcer des conférences partout au Canada et à l’étranger. Enfin, en juin 2014, il entreprend un mandat de cinq ans à titre de directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada, dont il était vice-président depuis une décennie.

Depuis toujours, Simon Brault sert de médiateur et de catalyseur entre les affaires et les arts. Il tisse des liens entre ces univers trop souvent parallèles et inscrit leurs collaborations dans une optique de développement durable. Pendant ce temps, les lauriers s’accumulent : Officier de l’Ordre du Canada, prix Keith-Kelly de la Conférence canadienne des arts, Officier de l’Ordre national du Québec...

Au tour de sa profession de l’élever au plus haut rang en lui décernant son prix Hommage.

1.0.0.0