5 conseils pratiques pour éviter les faux pas sur les médias sociaux

5 conseils pratiques pour éviter les faux pas sur les réseaux sociaux

Que ce soit LinkedIn, Facebook, Twitter, Instagram, YouTube ou Snapchat pour ne nommer que ceux-ci, plus que jamais les médias sociaux sont omniprésents dans notre société et font partie de notre vie, tant publique que privée. En tant que professionnel, vous devez faire preuve de prudence dans l’utilisation de ceux-ci.

Cette prudence est de mise pour toutes publications ou commentaires diffusés sur les médias sociaux. En effet, deux récentes décisions disciplinaires1 nous rappellent que des propos, même s’ils sont tenus sur une page privée, peuvent non seulement constituer une atteinte à l’honneur et la dignité de la profession, mais peuvent aussi être considérés comme une violation du secret professionnel.

Avant de faire circuler certaines informations, émettre des opinions ou même publier des photos sur les médias sociaux, souvenez-vous de ces quelques conseils pratiques qui vous aideront à naviguer dans les eaux parfois troubles des médias sociaux et ainsi éviter d’enfreindre vos obligations déontologiques :

  1. Attention : La ligne entre la vie privée et la vie professionnelle est de plus en plus mince
    Considérant l’omniprésence des médias sociaux dans notre vie quotidienne, il n’est pas surprenant de constater que les ordres professionnels s’intéressent de plus en plus à la façon dont leurs membres les utilisent. De plus, les conseils de discipline commencent à sanctionner certains gestes posés même dans le cadre de la vie privée. Par conséquent, même si vous publiez des commentaires dans vos temps libres, rappelez-vous qu’en tout temps vous portez votre chapeau de CPA.

  2. Agir de manière responsable
    Les tribunaux ont maintes fois répété qu’être membre d’un ordre professionnel est un privilège et non un droit. Ce privilège s’accompagne d’obligations qui sont propres aux professionnels. Ces obligations dépassent les obligations de « Monsieur et Madame tout le monde ». En tant que CPA, vous vous devez d’agir de manière responsable afin de ne pas nuire à l’image de la profession. Votre Code de déontologie vous y oblige spécifiquement.

  3. Intervenir selon les limites de vos compétences
    Comme CPA, vous jouissez d’une crédibilité certaine, surtout pour les questions qui touchent par exemple la fiscalité, les finances et les informations financières. Vous vous devez donc d’être prudents dans vos commentaires et bien faire la différence entre vos opinions personnelles et les faits. Si vous donnez des informations sur les médias sociaux, assurez-vous de toujours indiquer qu’il s’agit d’information de nature générale et qu’il est toujours préférable de consulter un professionnel pour valider si le conseil est applicable dans une situation particulière.

  4. Demeurer respectueux
    Un langage grossier, offensant ou encore menaçant est indigne de quiconque et à plus forte raison, d’un professionnel. Prenez toujours une grande respiration avant de répondre à un interlocuteur colérique ou encore avant de partager vos états d’âme sur les médias sociaux. Quelques minutes de recul pourraient vous épargner un appel du bureau du syndic.

  5. Respecter la confidentialité des affaires de votre client
    Soyez vigilant afin de bien protéger la confidentialité des informations obtenues d’un client ou de votre employeur. Si vous exposez un cas, assurez-vous que les personnes ne peuvent être identifiées et restez dans les généralités. Ne donnez pas de chiffres ou d’information qui pourrait permettre d’identifier votre client.

En conclusion, rappelez-vous que la liberté d’expression a des limites. Celle-ci est encadrée par vos obligations déontologiques, que vous soyez dans l’exercice de votre profession ou même, dans certains cas, dans le cadre de votre vie privée. Soyez vigilants en tout temps dans les propos et les opinions que vous exprimez, et ce, peu importe le forum choisi.

1 Psychoéducateurs (Ordre professionnel des) c. Gaudefroy, 2016 CanLII 15502 (QC CDPPQ)
  Médecins (Ordre professionnel des) c. Clavel, 2018 CanLII 34054 (QC CDCM)

1.0.0.0