Veuillez noter que la section sécurisée du site ne sera pas accessible le mercredi 22 février pour une partie de l’avant-midi. Merci de votre compréhension. 

Les compétences des CPA au service du Québec

Retourner à la recherche

Publié le


À la suite de l’éditorial d’André Pratte paru le 10 juin et intitulé « Le comptable et l’économiste », l’Ordre des comptables professionnels agréés (CPA) du Québec juge nécessaire de rappeler à la population, tout comme aux observateurs et à nos gouvernants, que les compétences professionnelles des CPA sont d’autant plus indispensables que la situation budgétaire du Québec est délicate.

Loin d’être confinés à l’examen du passé, les CPA sont en effet la référence en matière d’optimisation de la performance, de la rentabilité et de la croissance du patrimoine des personnes, des entreprises et des organisations. C’est d’ailleurs à cela que la grande majorité des CPA se consacre, que ce soit dans les entreprises ou dans l’appareil gouvernemental. Leurs compétences et leur intégrité, encadrées par un code de déontologie strict et rigoureux qui est un sceau de qualité pour le public, font d’eux des acteurs incontournables dans toute démarche de révision des programmes ou du régime fiscal.

Par ailleurs, bien qu’il revienne à l’Assemblée nationale de créer un poste de directeur parlementaire du budget, l’Ordre a profité des dernières consultations prébudgétaires pour inviter le ministre Leitão à suivre la voie tracée en ce sens par une trentaine de pays. Comme l’a notamment fait l’Australie en 2012, la nomination d’un comptable professionnel agréé à titre de directeur parlementaire du budget s’impose indiscutablement pour présenter aux élus une analyse neutre et indépendante des finances publiques, du budget des dépenses et des tendances économiques.

Daniel McMahon, FCPA, FCA
Président et chef de la direction
Ordre des CPA du Québec

1.0.0.0