COVID-19

L’ensemble de nos services sont assurés à distance jusqu’à nouvel ordre en raison de la pandémie de la COVID-19.  
Suivez l’évolution de la situation et son incidence sur la profession > 

Enjeux et opportunités pour la profession comptable

Bandeau enjeux et opportunités

La profession comptable connaît des bouleversements sans précédent. Si l’ère numérique génère des incertitudes, elle offre des opportunités à ceux qui innovent, adaptent leurs façons de faire et développent rapidement de nouvelles expertises. 

une profession qui change : automatisation, redéfinition des attentes et collaboration

Automatisation de certains créneaux de services de la profession 

Si les innovations technologiques augmentent l’efficience de certaines tâches, elles en automatisent d’autres qui étaient traditionnellement réservées aux CPA.

La tenue de livres, la clôture des fins de mois, la production de déclaration de revenus et la génération de rapports financiers sont des exemples de tâches qui pourraient être automatisées, en tout ou en partie. Des logiciels sont désormais accessibles aux masses et à faible coût. 

Des tâches plus complexes et nécessitant une part de jugement, comme le traitement et l’interprétation de large volume de données peuvent également se faire en quelques secondes par de puissants logiciels, déjà disponibles sur le marché, parfois même gratuitement.

Bandeau opportunités

Si l’automatisation vient concurrencer ou remplacer certaines tâches des CPA, elle permet également d’optimiser des processus, de diversifier votre offre et d’élargir votre clientèle. 

  • Misez sur l’aspect humain de vos responsabilités : conseil, écoute et agilité. La relation que vous entretenez avec votre employeur, vos collègues ou vos clients revêt d’une grande importance.
  • Diminuez votre implication dans les tâches de nature plus routinière et cléricale ou automatisez vous-même certains processus afin de consacrer plus de temps aux activités à valeur ajoutée, comme celles qui nécessitent votre jugement professionnel.
  • Devenez un conseiller interne ou externe plus sophistiqué, compétent et productif en vous servant de la technologie comme levier.
  • Optimisez votre temps : adoptez des solutions d’automatisation et démystifiez-les auprès de votre employeur ou de vos clients. Vous vous positionnerez comme un instigateur du changement. 

 

Évolution des attentes à l’égard des CPA

Une entreprise comme Google traite quelques dizaines de pétaoctets par jours. Qu’est-ce qu’un pétaoctet? C’est 1 000 000 000 000 000 octets.1  À l’ère de la multiplication des données, de nouveaux besoins émergent et viennent modifier les attentes à l’égard des CPA. Peu importe le secteur d’activité dans lequel vous œuvrez, vous détenez une quantité importante de données sur votre organisation, vos clients, internes ou externes, ainsi que sur leurs activités. La sécurité et l’intégrité de l’information ont toujours été primordiales pour les CPA, mais plus que jamais, les clients sont soucieux du niveau de protection de leurs renseignements personnels. On attend de vous que vous soyez en mesure d’évaluer l’importance que revêt l’actif informationnel d’une organisation, mais aussi que vous vous assureriez de le préserver.

Les données que vous détenez doivent être utilisées judicieusement. Elles peuvent servir entre autres à prévoir les besoins futurs de vos collaborateurs, notamment en matière de financement et d’achat, mais aussi les périodes creuses. On s’attend de vous que vous soyez des conseillers centraux, en mesure d’analyser des données en temps réel, de faire des prévisions et de tenir compte des différentes fonctions de l’entreprise pour prendre les meilleures décisions d’affaires. 

De plus en plus, les décideurs basent leurs décisions non pas seulement sur les données financières traditionnelles, mais sur d’autres indicateurs de valeur, comme l’information environnementale et sociale.

Vous connaissez votre marché et la façon dont votre organisation et ses clients mesurent la valeur actuellement. Considérez les impacts de l’ère numérique sur les changements à venir dans les indicateurs de performance, comme la valeur des actifs incorporels, la valeur de la marque, la responsabilité environnementale et le capital social.

Plus que jamais, des liens doivent être tissés entre les données financières et non financières.

Bandeau opportunités

Comme CPA, vous êtes amené à manipuler un grand nombre de données. Votre rôle évoluera à celui du spécialiste de l’analyse de données, tant financières que non financières. 

  • Considérez utiliser des sources d’information diversifiées afin d’étayer vos réflexions stratégiques : sortez du processus habituel de prise de décisions.
  • Optimisez votre rôle en vous entourant de professionnels ayant des connaissances dans certains champs d’expertise complémentaires.
  • Consolidez votre rôle de conseiller en faisant évoluer votre compréhension des attentes des différentes parties prenantes. 
  • Automatisez la production de rapports simples et bonifiez vos modèles prévisionnels; vous contribuerez ainsi à fournir une information à valeur ajoutée pour la prise de décision.
  • Personnalisez l’expérience client grâce à l’utilisation optimale des données.
  • Assurez-vous d’évaluer régulièrement si les attentes de vos collègues, clients et partenaires d’affaires ont évolué. 


Le Big data en chiffres : la révolution des mégadonnées, L'actualité, 6 avril 2018.

Augmentation de la collaboration avec des spécialistes 

Si les CPA sont des leaders en matière de données, d’autres professionnels se positionnent avantageusement dans des domaines connexes et s’intéressent aux possibilités qu’apporte l’ère numérique.

Comme la vélocité des changements rend ardue la mise à jour des compétences dans tous les domaines pertinents, n’hésitez pas à vous entourer de collaborateurs expérimentés dans divers domaines et à mettre en commun des expertises variées pour prendre les meilleures décisions d’affaires. La collaboration a toujours été une compétence clé des CPA : veillez à créer un environnement qui la favorise auprès de vos collègues.

  • Positionnez-vous comme instigateur de collaboration en favorisant l’échange et le partage d’information au profit de la décision et de l’excellence.
  • Trouvez des collaborateurs afin de créer un écosystème autour de votre organisation.
  • Revoyez le profil des gens avec qui vous confrontez vos idées : recherchez des compétences complémentaires, sinon différentes des vôtres pour enrichir vos réflexions.
  • Favorisez des expériences de travail variées au sein de votre équipe; cette diversité vous permettra d’élargir votre champ d’action.
  • Restez à l’affût des nouveautés : si vous ne pouvez être expert dans tous les domaines, vous pourrez tout de même interagir sur le sujet et vulgariser certains concepts aux décideurs.
 
Désalignement entre l’offre de services des CPA et les nouveaux modèles d’affaires 

Les changements liés à l’ère numérique forcent les organisations à adapter leur modèle d’affaires. En effet, les organisations sont de plus en plus exigeantes et s’attendent à des services personnalisés, qui créent de la valeur et qui sont facilités par les avancées technologiques. Les exigences réglementaires ne sont plus suffisantes pour justifier de forts investissements si les services offerts n’ont pas une valeur intrinsèque pour l’organisation. 

L’arrivée de nouveaux modèles d’affaires met de la pression sur certains CPA afin qu’ils évaluent leur offre de services et s’assurent de créer la valeur attendue par leurs clients et employeurs.

Si vous pensez que votre secteur d’activité, quel qu’il soit, ne subira pas de changements puisqu’il est constant depuis plusieurs années ou que vos activités génératrices de revenus sont protégées, garanties ou même réservées à vous seuls, détrompez-vous. La question n’est pas de savoir si vos opérations vont changer, mais dans quelle mesure elles changeront.

Il est donc nécessaire de vous renouveler continuellement afin d’offrir des services adaptés à la nouvelle réalité du monde des affaires.

Un sondage du Sleeter Group mené en 2014 auprès de 500 organisations identifiait l’écart suivant entre les besoins des PME et l’offre des comptables :

  • 85 % des PME sondées souhaitaient recevoir des conseils stratégiques de leurs comptables, mais seulement 25 % affirmaient en recevoir.
  • 33 % étaient incertains de la capacité des comptables à être à jour dans les tendances du marché et seulement 13 % percevaient que les comptables sont en mesure d’anticiper les changements à venir.

Pensez-vous que la situation s’est améliorée depuis 2014? À vous de renverser la vapeur.

Source : The Sleeter Group – What SMBs Want from Their CPA (2014)

C’est le moment de passer en revue votre offre de services et de l’actualiser afin qu’elle réponde aux besoins des organisations et à leurs nouveaux modèles d’affaires, mais aussi de vous assurer que vous détenez les compétences recherchées à l’ère numérique pour rester un professionnel pertinent. 

  • Analysez vos sources actuelles de revenus. Identifiez lesquelles sont en croissance. Identifiez les ressources affectées aux activités en décroissance et évaluez si ces ressources peuvent être réorientées vers d’autres activités.
  • Passez en revue vos responsabilités « protégées », celles que vous ne remettez pas en doute. 
  • Identifiez les zones où vous, personnellement, contribuez au succès de l’organisation. Est-ce que votre expertise se déploie dans un domaine en croissance, à maturité ou en déclin? Comment envisagez-vous de modifier vos activités pour remplacer celles en déclin?    
  • Développez une expertise basée sur de bonnes connaissances de l’écosystème numérique et des nouveaux mécanismes reliés à la finance numérique.
  • Utilisez le potentiel des données pour personnaliser l’expérience client et développer une intelligence d’affaires.
    Faites de l’analyse des données un avantage concurrentiel pour votre organisation.

Outils et méthodes de travail : évolution technologique et protection des données

Solutions technologiques inadéquates et écosystème numérique incomplet

Toutes les technologies ne se développent pas au même rythme. La vitesse à laquelle elles sont introduites sur le marché, les compétences nécessaires pour les utiliser et le fait que certaines solutions ne soient pas encore au point peut freiner leur adoption.

Certaines organisations traitent encore une partie de leurs processus d’affaires sans l’aide de la technologie ou avec des technologies qui sont dépassées, hésitant à faire le saut, ou n’ayant pas les ressources nécessaires pour actualiser leurs pratiques.  

Vous avez la réputation d’être des conseillers de confiance et votre rôle est renforcé lorsque vous bénéficiez de solutions technologiques de pointe. Face à des solutions embryonnaires ou à des technologies émergentes, vous êtes en mesure de guider votre organisation dans ses décisions d’affaires et d’évaluer les risques d’entreprise avec le potentiel de l’innovation.

Causes du retard de la mise à jour de l’écosystème numérique des organisations :

  • Les investissements nécessaires pour l’acquisition et le déploiement de nouvelles technologies ainsi que pour la formation peuvent s’avérer trop élevés.
  • Même si les organisations en ont les moyens, les retours monétaires sur investissement ne sont pas toujours facilement quantifiables ou récupérables à court terme.
  • Des projets antérieurs n’ont pas toujours donné les résultats escomptés. Si l’organisation est passée au travers d’un changement technologique qui a traîné en longueur ou qui a occasionné des frais additionnels, il est possible que les décideurs soient hésitants face au changement.

  • Encouragez le « droit à l’erreur » pour favoriser la créativité dans vos équipes.
  • Identifiez des secteurs plus propices et tentez un projet innovateur. Vous pourrez capitaliser sur des succès à plus petite échelle pour entreprendre de plus grands chantiers.
  • N’hésitez pas à soutenir des projets pilotes, pour circonscrire les efforts d’innovation tout en faisant preuve d’ouverture à la nouveauté. Les résultats d’un tel projet sont souvent plus faciles à identifier. On entend aussi « fail fast, small and cheap ».
  • Positionnez-vous en tant que conseiller à l’affût des tendances, comme un agent de changement.
  • Profitez du renouvellement de l’écosystème numérique pour revoir vos processus d’affaires, optimiser vos opérations et développer de nouveaux créneaux.
  • Accédez plus facilement à des solutions innovantes, comme les services infonuagiques, qui facilitent le partage et le stockage de fichiers. 
  • Considérez implanter des outils de travail collaboratif, comme la messagerie instantanée ou les vidéoconférences. Ces outils simples augmentent la collaboration interne, démystifient l’utilisation de nouvelles technologies et permettent davantage de partage d’informations.
Rythme croissant des changements technologiques

Les nouvelles technologies transforment actuellement notre société. Elles obligent les professionnels à innover pour demeurer concurrentiels. Les CPA doivent anticiper les futures transformations du marché et aiguiser leurs compétences en amont des changements à venir, en plus de maîtriser les outils technologiques qui font déjà partie de leur environnement.

Il n’est pas réaliste de se tenir au fait de toutes les avancées technologiques : c’est la conséquence directe de la vélocité accrue de l’innovation. Toutefois, à titre de CPA, vous êtes habitué à vous tenir informé des derniers développements dans votre sphère d’action. Il prévaut de ne pas laisser un fossé se creuser entre vos connaissances et l’innovation.

Cursus scolaire et formation continue

Les compétences technologiques ont été ajoutées au cursus des futurs CPA et dans le programme de développement professionnel des CPA, mais les nouvelles technologies évoluant à un rythme effréné, il est parfois difficile de se maintenir à jour. Vous devez apprendre, désapprendre et réapprendre de façon à maintenir la pertinence de vos actions auprès de vos organisations. 

La formation ne devrait plus être un événement ponctuel, mais bien un automatisme effectué en continu. Le format conventionnel d’une « journée de formation » n’est qu’une façon de maintenir ses compétences à jour.

  • Maîtrisez les initiatives innovantes reliées à votre industrie. 
  • Gardez du temps pour lire un nouveau blogue, une nouvelle section du journal ou un article qui concerne l’innovation, et ce, même si elle n’est pas directement liée à votre domaine. Vous pourriez vous en inspirer pour l’appliquer à votre milieu.
  • Participez à des événements, rencontrez des spécialistes et devenez vous-mêmes une référence dans certains domaines. Réduisez l’écart entre l’innovation et vous.
  • Consultez des sources d’information inhabituelles, qui présentent un point de vue différent quant aux possibilités offertes par les technologies. Comment pouvez-vous appliquer ces opportunités dans vos propres tâches?
  • Suscitez des échanges avec vos collègues. La clé de votre succès réside dans les alliances que vous créerez avec d’autres professionnels pour assurer la réussite de vos projets. 
Cyber-risques et mécanismes de cybersécurité

De récents incidents au Québec ont démontré l’importance qu’accorde le public à la confidentialité de ses renseignements personnels. En plus des menaces habituelles quant au vol de données, s’ajoutent désormais les cyberattaques dont les entreprises canadiennes sont la cible. Autant les PME que les multinationales sont désormais ciblées par les cyberattaques. En tant que CPA, vous jouez un rôle crucial dans la protection des données, autant financières que non financières. Pour ce rôle de gardien de l’information, vous êtes tenu de considérer tous les outils à votre disposition, dont les nouvelles solutions technologiques disponibles, et d’être à l’avant-garde des meilleures pratiques en matière de sécurité de l’information.

Consultez le Guide CPA des bonnes pratiques d’utilisation des TI pour évaluer si vos pratiques sont au point.

Le désarrimage entre l’environnement technologique du CPA (tant son environnement de travail que son environnement social) ainsi que ses compétences et ses capacités à protéger l’information qui lui est confiée, occasionne divers impacts :

  • Risque déontologique et de manquement à des obligations de confidentialité
  • Incapacité à identifier des situations à risque
  • Difficulté d’évaluation de la fiabilité d’éléments probants
  • Compréhension incomplète de l’environnement d’affaires de son organisation
  • Risque réputationnel pour le CPA et son organisation

Les organisations détiennent une immense quantité de données qui sont susceptibles de faire l’objet de cyberattaque ou de fuite et devront se prémunir efficacement contre les risques en matière de cybersécurité. En tant que CPA, vous êtes bien placé pour connaître ces risques et proposer des solutions pour les pallier. Vous pouvez donc choisir de vous positionner non seulement dans la valorisation des données, mais également dans leur protection.

  • Connaissez-vous les mesures de sécurité informationnelle actuellement en place dans votre organisation?
  • Est-ce que votre organisation a mis en place des politiques de gestion et de protection des données financières et non financières?
  • Si c’est le cas, considèrent-elles les plus récents risques de vol ou de corruption des données? Les plus récents outils disponibles quant à la protection?
  • Si aucune politique n’est en place au sein de votre organisation, est-ce que cette responsabilité devrait vous revenir?
  • Définissez comment les données financières et non financières doivent être recueillies, sécurisées et utilisées : assumez le rôle de contrôleur de la donnée

Connaissances et talent : apprentissage en continu et agilité

Désalignement des compétences

La formation est actuellement perçue comme un événement : les CPA réservent un moment à leur agenda pour se « mettre à jour ». Toutefois, le marché des talents évolue rapidement; certaines compétences très recherchées aujourd’hui peuvent être remplacées rapidement. Dans ce nouveau contexte, il est primordial de revoir comment apprendre.

L’initiative Voir demain, pilotée par CPA Canada, a d’ailleurs qualifié comme cruciale la capacité d’apprendre, de désapprendre et de réapprendre en continu. 

Le Forum économique mondial a déterminé certains rôles et compétences voués au déclin, et d’autres en pleine expansion. L’étude précise même que d’ici 2022, tous les individus auront besoin de 101 jours de formation additionnels pour répondre aux nouveaux impératifs du marché de l’emploi. 

Un sondage effectué auprès de 1 566 CPA au Québec (Ad hoc recherche : 2019) révèle que les CPA ne se sentent pas particulièrement compétents dans des responsabilités pourtant pertinentes à leur rôle :

  • Les compétences les moins reconnues par les membres eux-mêmes sont l’automatisation des opérations financières, la mise en place de mesures de cybersécurité des données et l’implantation de solutions infonuagiques.
  • Alors que les CPA se considèrent comme dignes de confiance, rigoureux et compétents dans les domaines techniques des affaires, ils n'ont pas confiance en leurs aptitudes de communication ou en relations humaines.

Bien que certaines tâches soient automatisées, le marché aura plus que jamais besoin de professionnels pour prioriser, valider et interpréter les résultats et pour juger de leur pertinence afin d’orienter la prise de décision. Bref, le professionnel sera essentiel tout au long du processus, soit en amont ou en aval des technologies, que ce soit pour intégrer l’innovation aux opérations, former les employés, gérer les diverses technologies, analyser les données et prendre les meilleures décisions possible.

Causes du retard sur les compétences nécessaires à l’exploitation des technologies :

  • La vélocité des changements complexifie la tâche des CPA dans la mise à jour de leurs connaissances de l’écosystème numérique actuel.
  • La vigie des tendances technologiques par secteurs industriels demande beaucoup de temps et de ressources.
  • Certaines habitudes de travail sont difficiles à changer.
  • Certaines personnes sont plus réfractaires aux changements.
  • D’autres ne saisissent pas l’ampleur des impacts de l’innovation sur leur pratique et ne considèrent pas pertinent de se questionner sur leurs façons de faire.  

Signe des tendances actuelles, plusieurs organisations, dont des universités, créent des formations sur les nouvelles compétences recherchées. Celles-ci attirent des professionnels de divers milieux qui souhaitent mettre à jour leurs aptitudes pour se démarquer.

L’Ordre propose aussi plusieurs formations relatives à l’ère numérique et continuera de bonifier son offre selon les besoins de ses membres.
Profitez de la variété de cours offerts pour vous spécialiser dans certains domaines et vous positionner comme un professionnel à l’avant-garde du changement, à l’affût des tendances.

L’implication dans des projets connexes aux tâches habituelles, soutenue par des interactions riches,  peut aussi fournir des opportunités de développement de vos aptitudes. 

Évolution du programme de développement professionnel 

Il importe que vous soyez bien outillé pour faire face aux changements induits par l’économie numérique. Les contraintes sont nombreuses : importance des compétences comptables centrales, complexité et profondeur des compétences périphériques, contraintes de temps et de ressources (formation et disponibilité des cours).

Pour rester un professionnel pertinent, vous serez obligé d’apprendre, de désapprendre et de réapprendre en très peu de temps.

Il est nécessaire de prendre en charge votre développement et de vous assurer d’avoir les compétences requises pour éviter de vous retrouver dans une situation où vous aurez de la difficulté à exercer vos fonctions et à répondre aux attentes. Une formation adéquate et continue réduira aussi les risques d’inefficacité (manque de réflexes, de méthodes) et les risques d’erreur, qui pourront avoir un impact sur votre réputation et sur la confiance du public. 

À l’ère numérique, l’apprentissage est en continu. Les occasions de se former, d’apprendre, de se spécialiser sont nombreuses : lecture, formation continue, formation universitaire, ateliers, conférence, mentorat, etc.

  • Identifiez les compétences que vous souhaitez développer dans le futur et faites-vous un plan de formation qui vous permettra de les acquérir.
  • Identifiez les technologies pour lesquelles vous avez un intérêt et suivez les formations nécessaires afin de faire croître votre pertinence et d’apporter continuellement de la valeur à la prise de décision au sein de votre organisation. 
Profil démographique du CPA en évolution 

Le choc démographique touchera la profession de CPA comme le reste du marché de l’emploi. En effet, avec le vieillissement de la population, la profession aura besoin de se renouveler et d’attirer la relève, mais aussi de s’assurer que tous les CPA sur le marché du travail restent à l’affût des tendances et adaptent leurs pratiques.

Comme gestionnaire, gérer quatre générations de travailleurs peut s’avérer un défi, puisqu’elles ne partagent pas forcément les mêmes méthodes de travail ni les mêmes aspirations, mais elles doivent tout de même collaborer de manière harmonieuse.  

Une profession attrayante pour la relève

Pour attirer la relève, la profession doit demeurer attrayante. Une grande attention est maintenant accordée aux compétences, aux valeurs et à l’appétit technologique des générations X, Y et Z.2.

Plusieurs experts ont toutefois souligné que la technologie n'est pas le seul facteur de transformation du lieu de travail : les influences mondiales, les ultra-spécialisations, l'évolution rapide du personnel, les attentes des clients et des employés et les changements démographiques importants sont tous des facteurs contributifs. Des changements dans les structures organisationnelles, la réglementation et les compétences sont nécessaires pour assurer un leadership efficace.

Pour attirer la relève, les professionnels ont intérêt à créer un environnement de travail dynamique, évolutif et inclusif où l’on reconnaît la contribution de chacun.

  • Profitez du virage numérique pour revoir vos façons de faire, questionner vos pratiques et devenir plus agile.
  • Offrez un environnement de travail attrayant qui répond aux besoins d’accomplissement, d’équilibre et de reconnaissance.
  • Utilisez des méthodes novatrices pour assurer le développement personnel et professionnel de vos employés.
  • Laissez place à la créativité et à l’initiative.

1.0.0.0