Êtes-vous prêts pour les impôts?

Retourner à la recherche

Publié le


Montréal, le 24 janvier 2024 Alors que débute la période de production des déclarations de revenus pour l’année 2023, l’Ordre des comptables professionnels agréés (CPA) du Québec tient à rappeler l’importance de bien se préparer afin d’éviter certains pièges. 
Voici trois éléments incontournables à considérer pour s’éviter des maux de tête.

1. Comptable, CPA, mon oncle Gaston ou moi-même?

Pour choisir la ressource qui nous accompagnera dans la production de nos déclarations de revenus, il faut bien comprendre les différentes possibilités et l’incidence de notre décision. 

Par exemple, le comptable professionnel agréé est le seul à avoir un titre comptable reconnu au Québec, c’est-à-dire qu’il est encadré par un ordre professionnel, qu’il doit faire de la formation obligatoire ainsi que respecter des exigences précises comme suivre un code de déontologie et avoir une assurance responsabilité professionnelle en cas de pépin. 

« Trop de gens ignorent qu’un comptable, ce n’est pas un comptable professionnel agréé. Nous recevons un grand nombre d’appels à chaque année de gens qui souhaitent connaitre leurs recours face à l’erreur de leur comptable, pour découvrir que cette personne n’est pas CPA, donc que nous ne pouvons malheureusement rien faire pour les aider », souligne la présidente et chef de la direction de l’Ordre des CPA du Québec, Geneviève Mottard.

2. Choisir son CPA : les vraies questions

Si vous optez pour un CPA pour produire vos déclarations de revenus, première recommandation : faites la démarche plus tôt que tard!

L’Ordre des CPA propose sur son site un bottin avec des CPA de partout au Québec qui offrent leurs services au public. Il est possible d’effectuer la recherche par région et par champ d’expertise. Ensuite, l’idéal est d’en appeler quelques-uns et de leur parler de votre besoin précis selon votre situation personnelle, pour qu’il puisse vous revenir avec une proposition juste.

« Le CPA a l’obligation de vous informer des coûts approximatifs et prévisibles de ses services avant d’accepter le mandat et vous avez tout à fait le droit de demander une proposition détaillée par écrit », mentionne Mme Mottard. Il est très important que vous compreniez bien de quoi la proposition en retourne et c’est la responsabilité du CPA de s’en assurer. »

Dans tous les cas, il faut prendre le temps de choisir son CPA et de miser sur une connexion humaine, puisque celui-ci aura à vous accompagner dans la prise de décisions financières et fiscales qui ont une incidence majeure sur votre vie.

3. Comprendre les nouveautés fiscales : où se renseigner?

Chaque année, une foule d’outils est mise à la disposition du public pour consulter les nouveautés fiscales en vue de la période des impôts. 

« Peu importe la ressource qu’on choisit pour faire ses déclarations de revenus, comprendre les bases de ses finances personnelles est essentiel à sa bonne santé financière », poursuit Geneviève Mottard. 

Par exemple, l’Ordre produit annuellement le livre « Réduisez vos impôts », rédigé par le CPA André Boulais, qui réunit tous les renseignements nécessaires pour vous aider à remplir vos déclarations de revenus. Il y est question des changements fiscaux survenus pendant l'année, par exemple la réduction à 14 % du premier palier d'imposition et à 19 % du deuxième palier d'imposition au Québec, le nouveau crédit d'impôt fédéral appelé « Remboursement pour l'épicerie », accordé aux personnes admissibles au crédit de TPS ou encore la mise en œuvre de la règle sur les reventes précipitées de biens immobiliers résidentiels.

En somme, le choix de la ressource pour faire ses déclarations fiscales n’est pas à prendre à la légère. « On parle de votre patrimoine et de votre avenir financier alors raison de plus pour prendre le temps de s’informer sur les options et de choisir la ressource qui correspond à notre situation et qui saura maximiser les retombées fiscales auxquelles vous avez droit », conclut Mme Mottard.

À propos de l’Ordre des CPA du Québec

L’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec regroupe 41 000 membres et 5 000 futurs CPA, ce qui en fait le troisième ordre professionnel en importance au Québec. L’Ordre veille à la protection du public et au rayonnement de la profession. Il représente tous les champs d’expertise de la profession comptable : information financière, comptabilité de gestion, stratégie et gouvernance, audit et certification, finance et fiscalité.

- 30 -

Renseignements 
Maude Bujeault-Bolduc
Directrice des communications institutionnelles et sociétales
Ordre des CPA du Québec
T. 514 288-3256 [2537] 1 800 363-4688
C. 514 743-6248  
affairespubliques@cpaquebec.ca

Suivez l’Ordre des CPA sur les médias sociaux!

  • Desjardins
  • La personnelle, assureur de groupe auto, habitation et entreprise
  • Vigilis
  • Decimal

Nous joindre

5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec)  H3B 2G2 
www.cpaquebec.ca

 

Des questions? Faites appel à notre équipe >


Envie de mettre de l’Ordre dans votre carrière? Voyez les postes disponibles >

1.0.0.0