Avertissement

Veuillez noter que la section sécurisée du site ne sera pas accessible le 27 juin pour une partie de la soirée. Merci de votre compréhension.

Budget du Québec : Un premier budget qui s’attaque à des enjeux importants pour l’économie du Québec

Retourner à la recherche

Publié le


Québec, le 21 mars 2019 – L’Ordre des CPA du Québec accueille positivement le budget du Québec 2019-2020 déposé aujourd’hui par le ministre des Finances, Éric Girard. « Avec ce budget, le gouvernement s’attaque à des enjeux de premier plan pour l’économie du Québec, comme la pénurie de main-d’œuvre, le développement durable et la performance de l’État », a déclaré Nathalie Houle, FCPA, FCMA, présidente du conseil de l’Ordre. 
L’Ordre se réjouit des mesures mises de l’avant pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre, notamment le crédit d’impôt pour la prolongation de carrière, dont pourront dorénavant bénéficier les travailleurs dès l’âge de 60 ans, et le nouveau parcours d’immigration pour une intégration réussie, doté d’une enveloppe de 730 M$ sur cinq ans.

« En annonçant un investissement significatif pour assurer une meilleure planification de l’immigration et un accompagnement plus soutenu des personnes immigrantes, le gouvernement répond à un besoin pressant exprimé par les entreprises. Il faut espérer que cette mesure permettra également de mieux soutenir les processus mis en place par les ordres professionnels en vue de reconnaître les compétences des professionnels formés à l’étranger et de favoriser leur intégration à l’emploi », d’ajouter madame Houle.

L’Ordre salue également la volonté du gouvernement de poursuivre la mise en œuvre du Plan d’action pour assurer l’équité fiscale en annonçant pour 2019-2020 des mesures visant notamment à renforcer les mécanismes de divulgation obligatoire, à améliorer les règles relatives aux prête-noms et à accroître la transparence corporative.

De plus, l’Ordre des CPA souligne la volonté du gouvernement d’accroître la transparence de l’information financière, notamment par l’instauration de rapports trimestriels contenant des informations sur le solde budgétaire anticipé. Enfin, l’optimisation des processus de planification stratégique et la mise en place de tableaux de bord accessibles au public devraient favoriser une gestion plus rigoureuse des fonds publics et une amélioration de la performance de l’État.

L’Ordre regrette toutefois qu’aucune mesure visant la simplification de la fiscalité n’ait été annoncée et que le gouvernement n’ait pas encore concrétisé son intention annoncée en décembre dernier de définir formellement le niveau optimal de la Réserve de stabilisation, qui atteindra 9,7 milliards de dollars au 31 mars 2019. L’Ordre souhaiterait également que le gouvernement entreprenne une réflexion sur les conditions et paramètres à respecter pour y avoir recours. « Alors que des signes de ralentissement économique pointent à l’horizon et que le gouvernement bénéficie encore de marges de manœuvre budgétaires, le moment est opportun pour s’interroger sur les paramètres de gestion de ces fonds », de conclure madame Houle.

À propos de l’Ordre des CPA du Québec

L’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec regroupe 39 000 membres et 5 000 futurs CPA, ce qui en fait le troisième ordre professionnel en importance au Québec. L’Ordre veille à la protection du public et au rayonnement de la profession. Il représente tous les champs d’expertise de la profession comptable : information financière, comptabilité de gestion, stratégie et gouvernance, audit et certification, finance et fiscalité.

– 30 –

Consultez le mémoire de l’Ordre >

Renseignements :

Jean-Louis Laplante
Chargé des affaires publiques
Ordre des CPA du Québec
T. 514 288.3256 [3024]  1 800 363.4688
jllaplante@cpaquebec.ca

Suivez l’Ordre des CPA sur les médias sociaux!

1.0.0.0